Géoparc Mondial UNESCO du Beaujolais
Très Beaujolais

Carrière de Lucenay

De nombreuses carrières à ciel ouvert, toutes sur la même ligne de crête ont fait l’objet de la renommée des Pierres Blanches de Lucenay. Elles ont alimenté de nombreux chantiers à Lyon, à Villefranche sur Saône, dans les villages avoisinants…


Le village de Lucenay est caractéristique de sa carrière et ne ressemble en rien à ses voisins du pays des Pierres Dorées. Ici, les bâtiments sont en Pierre Blanche, la fameuse pierre de Lucenay. Les habitants de ce village ont vécu au rythme de l’exploitation des carrières de l’Antiquité jusqu’à 1946, remplacée petit à petit par la vigne.
De très belle qualité et facile à tailler, la pierre de Lucenay était très recherchée pour les constructions luxueuses. La cathédrale Saint-Jean de Lyon, les églises de Chazay d’Azergues et d’Anse furent en partie érigées en cette pierre. Attention, l’église de Lucenay est quant à elle bâtie avec de la pierre de Tournus.

Aujourd’hui un site patrimonial et touristique, la carrière de Lucenay a été pendant de nombreuses années exploitées pour la Pierre Blanche. Cette roche calcaire date de 168 Ma et fait partie des nombreux témoins de l’épisode marin du Beaujolais.

Carrière de Lucenay
69480 Lucenay

Geopark Beaujolais

Connu dans le monde entier pour ses vins et son vignoble, le Beaujolais est aussi un territoire façonné par l’homme qui a bénéficié de la diversité des sols. Son histoire se conjugue au présent dans sa pierre (dorée, rouge, blanche, grise ou noire) remarquablement mise en valeur dans l’architecture des villages. Cette géologie exceptionnelle se traduit dans la diversité des paysages et des patrimoines mais aussi au travers des activités de l’homme, de la culture et des traditions qui font l’identité du Pays Beaujolais.

© 2016 - Syndicat mixte du Beaujolais